Partagez | 
 

 Musique?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nownka


clan astral.
avatar

petits mensonges : 458
date d'inscription : 09/04/2012
âge : 21
localisation : Aucune idée...

MessageSujet: Musique?   Dim 14 Avr - 18:49

Le soleil chauffait ma peau blanche. Le seul nuage, d’un blanc éclatant, était à la dérive dans cette immense étendue bleue qu’était le ciel. Un fois l’imaginais-je lapin, puis loup ou dragon, dauphin et soldat… au fil des heures qui passaient. Mes yeux s’étaient vite habitués au soleil qui brillait de mille feux aujourd’hui.

Allongée dans l’herbe verte de la prairie, le vent déplaçant mes mèches de cheveux, et me collant au visage les pâquerettes et pissenlits qui poussaient près de moi. Les mains sous la nuque, je ne me laçais pas de contempler cette voute céleste. Cela devait faire plus de quatre bonnes heures que j’étais partie de ma chambre. En même temps, quelle idée de s’enfermer dans une classe alors qu’il fait un temps radieux !?! Je ne comprendrais jamais ces élèves studieux….

Je me relevais pour regarder les reflets chaleureux de l’étang, entendre les petits clapotis de l’eau. C’était des jours comme ça où je retrouvais la force de faire ce que je voulais, de progresser dans ma vie, de faire des choses utiles pour mon avenir, de m’instruire, de me dépenser jusqu’à ne plus pouvoir, d’apprendre des blagues pourries par cœur, de chanter dans les couloirs de l’académie… De faire la folle et de me créer un lendemain moins noir.

Un coup de vent s’engouffra dans mes vêtements, ma jupe et mon pull fin et trop grand pour moi, remontèrent. J’ai ris. Je ne savais pas pourquoi, mais j’ai ris de bon cœur. Je fis quelques pas, puis ils furent de plus en plus rapides. Je commençais à courir. Mes pieds nus foulaient l’herbe fraiche, la terre molle. Les grandes feuilles tapaient contre mes jambes. J’étais libre, et heureuse.

Je rentrai dans le hall de l’académie toute essoufflée. Mes joues étaient rouges. Je me suis dirigée au hasard, couloir de droite, escalier, gauche, gauche…. Bibliothèque ! Après tout, pourquoi pas. Cela faisait longtemps que je n’avais pas tourné les pages d’un bon livre ! Je fis donc demi-tour pour y aller.

Mais passer devant la porte de la salle de musique me donnai une toute autre idée. Je la poussai délicatement, mis un pas devant l’autre, pris l’étui, le portai jusqu’au fauteuil, m’y assis, et sortis le violon. Mes doigts jouaient d’eux même, mes yeux se fermèrent, et je m’enfonçais dans le monde de la musique.


La vie me sied mal, la mort m'ira peut-être mieux...
Garde la tête haute, même si tu es l'objet des hommes. Les femmes ne sont que des marionnettes dans le théâtre de la vie, et les hommes sont ceux qui en tirent les ficelles. Ceux qui peuvent ce permettre de casser leurs jouets, et leurs poupées fêtent de chair et d'os...
La faiblesse humaine est d'avoir des curiosités d'apprendre
ce qu'on ne voudrait pas savoir.


Il n'y a aucune différence entre la vie et la mort, qui t'empêche de mourir ?
Revenir en haut Aller en bas
http://tagaki.skyrock.com/
Majinai I. Hoshiakune


clan astral.
avatar

petits mensonges : 81
date d'inscription : 01/05/2013
âge : 18
localisation : Dans ma tête... Je crois

MessageSujet: Re: Musique?   Lun 13 Mai - 15:47

Majinai avait fait une bonne sieste au parc. Mais maintenant, c'était au tour d'Iroka de contrôler le cerveau. Sous son apparence originelle, la jeune fille aux cheveux bleus ciel était bien décidée à faire travailler son autre elle un peu. Elle prit donc le chemin de la bibliothèque.
Mais ! Irokaaaa... J'ai déjà lu plus de livre qu'ils n'en auront jamais dans leur minable CDI ! Va dans la chambre pour dormir...

- Hors de question, fainéante. Aujourd'hui, on travaille.

Mais en passant devant la salle de musique, Iroka entendit un violon. Une musique connue. Qui est arrivée jusqu'au japon, vu qu'Iroka la connait. Entrant dans la pièce discrètement, elle se mit à fredonner.
Mais arrête, patate ! Tu t'es pas dit qu'elle voulait être tranquille ?
Iroka ignora l'esprit de Majinai, et continua à fredonner. Quand la jeune fille s'arrêta, Iroka la regarda droit dans les yeux, et lui dit :

- Tu joues bien, tu sais. Je m'appelle Iroka Majinai Yuki Hoshiakune. Et toi ?

Iroka afficha un large sourire sur son visage. Elle tendit une de ses mains gantées. Iroka porte toujours des tenues d'hiver quelle que soit la saison.
IROKA !! Fallait pas lui dire mon nom, on se ressemble pas ! Et autant de nom, tu dois l'embêter, la pauvre !
Iroka ignora encore l'esprit, garda son sourire et attendit la réaction de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Nownka


clan astral.
avatar

petits mensonges : 458
date d'inscription : 09/04/2012
âge : 21
localisation : Aucune idée...

MessageSujet: Re: Musique?   Lun 13 Mai - 22:31

Le son mélodieux des notes successives m’imprégnaient, me submergeaient, et m’emmenaient dans les profondeurs de mon esprit tourmenté. Je m’engouffrais dans les méandres de mon âme en lambeaux. Je n’étais même plus consciente de mes actes, de mon environnement, de mon corps…. De où j’étais, ce que je faisais, et pendant un instant, qui j’étais…

C’était comme si je m’étais évanouie à l’intérieur de moi-même. La musique était tout mon être. Toute ma passion, ma mélancolie, ma détresse se déversait dans mes doigts. Mon rythme était devenu de plus en plus rapide. Mes doigts souffraient tellement leur allure dépassait ce que j’avais fait jusqu’alors. Les notes se succédaient à une cadence effrénée. Je ne voulais plus m’arrêter, continuer jusqu’au bout, jusqu’à ce que je ne puisse plus bouger le petit doigt !

Mes oreilles n’étaient concentrées que sur la mélodie que je jouais frénétiquement, mon cerveau n’analysait que les notes que mon instrument produisait. Si bien que je n’entendis, ni la jeune fille rentrer, fredonner, ni ce qu’elle m’avait dit.

Je fus sorti de ma transe par les coups de vent que ses mouvements provoquaient. Mes doigts s’arrêtèrent immédiatement, mes yeux s’ouvrirent brusquement dans la seconde qui suivie, et je me levai d’un seul bloque. Je la regardais, interloquée par le bleu de son regard. Elle attendait visiblement une réponse de ma part, mais laquelle ?!?!?

Je lui adressai un léger sourire avant de lui demander :

Euh….. Je suis vraiment désolée, mais tu m’as demandé quelque chose ? Vraiment navrée, quand je joue je suis… ailleurs.

J’essayais d’avoir un visage amical et lui tendis la main :

Je suis Nownka et toi ?


La vie me sied mal, la mort m'ira peut-être mieux...
Garde la tête haute, même si tu es l'objet des hommes. Les femmes ne sont que des marionnettes dans le théâtre de la vie, et les hommes sont ceux qui en tirent les ficelles. Ceux qui peuvent ce permettre de casser leurs jouets, et leurs poupées fêtent de chair et d'os...
La faiblesse humaine est d'avoir des curiosités d'apprendre
ce qu'on ne voudrait pas savoir.


Il n'y a aucune différence entre la vie et la mort, qui t'empêche de mourir ?
Revenir en haut Aller en bas
http://tagaki.skyrock.com/
Majinai I. Hoshiakune


clan astral.
avatar

petits mensonges : 81
date d'inscription : 01/05/2013
âge : 18
localisation : Dans ma tête... Je crois

MessageSujet: Re: Musique?   Mer 15 Mai - 14:40

Iroka sourit ; elle ne pouvait pas s'en empêcher. Dur à croire, vu ce qu'elle avait eu comme galère depuis l'arrivée de Maji'... Mais Iroka souriait. La jeune fille aux cheveux bleus regarda Nownka dans les yeux, serra sa main en disant :

- Moi c'est Iroka. Ou Yuki. Mais sa n'a pas d'importance.

Mais IROKA !!! T'es une grosse nulle...
Iroka ignora encore l'esprit de cauchemars qui vivait en elle. Elle en avait des fois marre que son cauchemars prenne autant de place dans sa tête. Mais elle lui devait le fait de ne pas être traumatisée, d'avoir échappé à la police, d'avoir vécu un mois en mangeant des racines et d'avoir trouvé le moyen de mettre fin à sa. Elle lui devait la vie. Mais en même temps, à cause de Maji', elle avait perdu Sakura, son village avait été détruit, elle était recherchée par la police, elle avait vécu un mois en mangeant des racines sans le savoir et le Fléau Blanc était en liberté. ... En fait, elle devrait essayer de lui trouver un autre corps...
... C'est méchant... Itai !
Iroka fit taire la petite voix dans sa tête et dit à Nownka :

- Tu joues très bien du violon ! Moi je joue du piano. Et Maji' de la guitare. Tu veux entendre ?

Sans attendre de réponse, elle changea de tenue par la sainteté de la roche noire,pour prendre une tenue un peu plus confortable, japonaise. Elle s'assit au banc et se mit à jouer une musique au piano, une de ses préférées, elle avait mit tellement de temps à l'apprendre ! Elle se mit à chanter les paroles en même temps.
Iroka ! Je croyais que mme Mirna nous avait appris la politesse... Sa ne se fait pas de planter les gens comme sa !
Iroka ignora encore l'esprit. Iroka ignorait tout. Iroka chantait cet air japonais. Iroka vivait cet air japonais. Iroka se sentait bien.


divers:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nownka


clan astral.
avatar

petits mensonges : 458
date d'inscription : 09/04/2012
âge : 21
localisation : Aucune idée...

MessageSujet: Re: Musique?   Jeu 23 Mai - 20:30

- Moi c'est Iroka. Ou Yuki. Mais ça n'a pas d'importance.

La jeune fille me dévoila ses dents, en un sourire qui éclairait son visage d’une telle façon, qu’elle en devenait toute mignonette ! C’était une belle jeune fille aux cheveux bleus. Enfin, je ne vais rien dire, moi qui ai les cheveux d’un blancs neige, et des reflets argents ! En plus, je suis née ainsi…. C’est étrange de se dire que vous êtes déjà différente dès la naissance…. Mon chemin de tristesse, de désespoir et singulier, embusqué de bizarreries, était tout tracé dès mon premier cri.
Je n’avais jamais pensé à me teindre les cheveux. Quelle couleur mirait le mieux ? Blonde ? Rousse ? Châtain clair ? Ou peut-être même auburn ? J’aimais beaucoup cette couleur, auburn… Mais j’avais tellement l’habitude de voir dans le miroir la teinte du papier mâché, que la changerais me troublerait.

Je divague, je divague, mais peut-être que la jeune fille devant moi avait besoin de renseignements, de mon aide ! Je ne l’avais jamais vu auparavant, peut-être était-elle nouvelle, ou avais-je vraiment besoin de lunettes ?

- Tu joues très bien du violon ! Moi je joue du piano. Et Maji' de la guitare. Tu veux entendre ?

Bon, apparemment, elle n’avait pas spécialement besoin d’un renseignement quelconque, juste bavarder un peu. Je n’étais pas particulièrement envi de discuter avec quelqu’un, mais qu’avais-je de mieux à faire ? Autant faire connaissance.

Je regardais Iroka changer de tenue en un clin d’œil, et la vis vêtue d’un magnifique ensemble typiquement japonais. Elle se posta devant le piano, et commença à jouer un air qui m’était familier. Les paroles qu’elle fredonna me foudroyèrent ! En un instant, je perdis pieds, ma tête chavira, mon ventre se noya, mon cœur se brisa. Une des chansons que m’avait apprise mon frère ! Mes pensées étaient embrouillées, mon cerveau se voila dans un nuage épais de reproches.

Elle avait une douce voix, qui accompagnait le piano à la perfection.
Je ne dis mot, en commençai à l’accompagner au violon. Nos deux instruments formaient une mélodie qui me redit mélancolique. Je fermai les yeux, et j’additionnai ma voix à la sienne.
Une larme coula rapidement sur ma joue. Et nous continuâmes ensemble cette musique.


La vie me sied mal, la mort m'ira peut-être mieux...
Garde la tête haute, même si tu es l'objet des hommes. Les femmes ne sont que des marionnettes dans le théâtre de la vie, et les hommes sont ceux qui en tirent les ficelles. Ceux qui peuvent ce permettre de casser leurs jouets, et leurs poupées fêtent de chair et d'os...
La faiblesse humaine est d'avoir des curiosités d'apprendre
ce qu'on ne voudrait pas savoir.


Il n'y a aucune différence entre la vie et la mort, qui t'empêche de mourir ?
Revenir en haut Aller en bas
http://tagaki.skyrock.com/
Majinai I. Hoshiakune


clan astral.
avatar

petits mensonges : 81
date d'inscription : 01/05/2013
âge : 18
localisation : Dans ma tête... Je crois

MessageSujet: Re: Musique?   Mar 28 Mai - 16:46

Iroka se rendit compte que Nownka chantait avec elle, et l'accompagnait au violon. Elle était contente la fillette aux cheveux bleus. Majinai avait beau lui dire d'arrêter, elle garda son emprise sur le cerveau. C'était si rare qu'elle ai le droit de le garder ! Lorsqu'elles terminèrent ensemble la chanson, Iroka rayonnait littéralement, comme du temps ou elle s'endormait à côté du ruisseau, dans la petite clairière avec le cerisier de Sakura, toute pleine de calme. Cette musique était jouée à chaque fête de la révolution du japon, et comme Iroka l'aimait beaucoup, un vieux monsieur lui avait apprise. Elle se rappelle encore son visage bienveillant, qui l’encourageait à aller plus vite sur les touche du clavier en ivoire du village. Elle se rappelle de la dame qui chantait la chanson lors de la fête, celle qui lui avait donné les précieuses paroles. Et le printemps suivant, lorsqu'elle avait trouvé Sakura, et qu'elle lui avait apprit la chanson. Tout était si bien la, avec... Les couleurs. Iroka souffrait beaucoup de son achromatopsie nouvelle, et avait peur de ne pas reconnaitre Sakura si elle la croisait dans la rue. Non, jamais. Elle la reconnaitrait tout de suite. Depuis Shiawase, la fillette du cerisier avait perdu son sourire d'ange, ses yeux se sont éteints. Mais surtout, elle avait des élastiques en forme de cerises dans les cheveux. Ils étaient un cadeau d'Iroka, et Sakura avait dit qu'elle ne s'en séparerait jamais. Elle ne pouvait pas avoir menti. Iroka retrouverait Sakura, elles trouveraient un moyen de se débarrasser pour toujours de Shiawase et elles vivraient toutes les trois (avec Maji') heureuses pour toujours. Chassant ses pensées, Iroka se retourna vers la jeune fille aux cheveux blancs qui jouait du violon.

- Tu as une voix magnifique. Et tu joues si bien du violon !

Iroka remarqua que des larmes avait coulé sur le visage de Nownka. Toute gentille qu'elle était, la petite aux couettes bleues s'approcha.
- Sa ne va pas ? C'est la musique qui te fais pleurer ? Ce n'est pourtant pas une chanson triste...

Iroka. Ou la naïveté incarnée sous la forme d'une idiote avec des couettes bleues et des yeux remplis d'innocences malgré le fait qu'elle allait avoir seize ans dans quelques mois. Majinai décida de la laisser seule et d'aller dormir dans un coin de cerveau douillet.
Revenir en haut Aller en bas
Nownka


clan astral.
avatar

petits mensonges : 458
date d'inscription : 09/04/2012
âge : 21
localisation : Aucune idée...

MessageSujet: Re: Musique?   Jeu 6 Juin - 19:26

J’essayai rapidement ces maudites larmes, et continuai notre mélodie en espérant que la jeune fille n’aurait rien remarqué.

- Tu as une voix magnifique. Et tu joues si bien du violon !


J’allais la remercier quand elle me coupa :

- ça ne va pas ? C'est la musique qui te fait pleurer ? Ce n'est pourtant pas une chanson triste...

Zut, je m’étais trahie… Je n’avais pourtant pas envie de m’expliquer. Pas une envie particulière de repenser, me remémorer des passages de ma vie, de mon enfance, si un jour j’en avais eu une… Mon passé, tout simplement, était à garder enfoui, et pour longtemps. Alors pourquoi revenait-il au galop ? Pourquoi, à chaque instants de ma maudite vie, j’avais des flash-backs, des sentiments qui me revenaient en pleine figure, un mal être permanent qui ne voulait plus quitter ma peau ! J’avais la hantise des souvenirs ! La peur de me rappeler….

Merci, je te retourne le compliment !! Tu as dû t’entraîner longuement pour arriver à une telle maîtrise de cette musique !

Je me levai, posai délicatement mon violon, la prunelle de mes yeux. Je refermai mon étui, le posai sur le fauteuil qui accueillait mes fesses il y a encore quelques secondes. Je lissai les plis de ma jupe, pour paraître un peu plus soignée qu’une quiche, et me rapprochai du magnifique piano à queue sur lequel était penchée Mijinai.

Je me permis de m’assoir à côté d’elle, sur le banc, et me mis à joue une petite mélodie (Requiem for a Dream).

Est-ce que tu connais ?


La vie me sied mal, la mort m'ira peut-être mieux...
Garde la tête haute, même si tu es l'objet des hommes. Les femmes ne sont que des marionnettes dans le théâtre de la vie, et les hommes sont ceux qui en tirent les ficelles. Ceux qui peuvent ce permettre de casser leurs jouets, et leurs poupées fêtent de chair et d'os...
La faiblesse humaine est d'avoir des curiosités d'apprendre
ce qu'on ne voudrait pas savoir.


Il n'y a aucune différence entre la vie et la mort, qui t'empêche de mourir ?
Revenir en haut Aller en bas
http://tagaki.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Musique?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Musique?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La musique au Moyen Âge
» musique amerindienne
» Musique médiévale
» Quiz #12 La Musique du Quebec (no1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
fairy dream school academy :: Partie rpg :: « aile ouest » :: « salle des arts »-