Partagez | 
 

 Est-ce qu'un Avada Kedavra avec les yeux, ça marche ? [Pv : Angelika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nezumi Ame


clan lunaire.
avatar

petits mensonges : 375
date d'inscription : 06/08/2011
âge : 22

MessageSujet: Est-ce qu'un Avada Kedavra avec les yeux, ça marche ? [Pv : Angelika]   Dim 9 Déc - 18:30

Dès ton réveil, tu avais ressenti le besoin pressent de faire quelque chose. Pas un quelconque quelque chose, pas une envie passagère. Non, quelque chose qui démangeait et qui fourmillait dans tout ton corps, qui te grignotait un bout de pensée, qui s’y agrippait de toutes ses forces. Un quelque chose collant et tenace, qui ne te lâcherait pas. Pas avant d’avoir été assouvis. Tu savais quoi faire pour que ce besoin disparaisse. Mais tu ne t’y résolvais pas. Non, vraiment, ce n’était pas raisonnable. Et puis ça faisait mal. Ca te faisait mal. La dernière fois que tu l’avais fait, ton cœur aurait vomit s’il l’avait pu. Au lieu de quoi c’était ta bouche qui s’en était chargé. Tu ne comprenais pas pourquoi le simple fait de faire ça te faisait cet effet, c’était surement à cause de tous les souvenirs qui affluaient à ce moment-là.
Tu te retins toute la journée, à tel point que tu ne séchas aucun cours pour t’éviter d’y réfléchir, si bien qu’à la fin de la journée ton cerveau était sur le point d’exploser. La mort dans l’âme, tu décidas finalement d’y aller. Dans la salle de musique. Autant le faire, se délivrer une bonne fois pour toute. Tu avais décidé d’enfin chanter. Chanter, oui. Chanter. Rien que l’idée te donnait envie de dégobiller. En même temps, ce serait si agréable… Tellement détendant… Oui, mais également affreux, et ça ferait remonter à la surface toutes les saletés du passé que tu avais soigneusement enfouie. Tant pis.
Une fois les cours finis, l’école désertée, tu te dirigeas vers la salle d’arts. Il y avait un piano, que tu n’avais pas l’intention d’utiliser, mais chanter là-bas était apaisant, comme si « c’était fait pour ». Tu vérifias qu’il n’y avait personne, puis tu t’approchas de la fenêtre, l’ouvris, et t’assis sur le rebord. Tu fermas les yeux, pris une longue inspiration, et… n’ouvris pas la bouche. Un fredonnement sourd se fit entendre, cependant. Une douce mélodie appartenant à un passé lointain, que tu n’avais entendu qu’une seule fois, mais jamais oublié. Elle n’appartenait qu’à toi, et jamais tu ne l’avais chanté, jusqu’à maintenant. Tu regrettas soudain d’avoir permis à ces sons de sortir de ta bouche, et tu stoppas net. Mais maintenant, tu voulais encore chanter. Tu enchainas donc aussitôt avec une chanson qui n’avait pratiquement aucun lien affectif. Quelque chose d’assez effrayant en fait, que tu avais entendu lors d’un trajet en train en étant assise à côté d’une jeune fille sans gêne qui faisait profiter à tout le wagon de sa musique. Kagome kagome, quelque chose comme ça, qui évoquait un jeu enfantin à l’air plus sordide qu’autre chose. Une fois la chanson finie, tu enchaînas avec d’autres mélodies pour faire durer l’instant.
Au fur et à mesure, tu sentis le poids dans ta poitrine se faire de plus en plus léger. Ton souffle s’apaisa et s’adapta au chant. Tes poings se décrispèrent, et tes muscles se détendirent. Bon sang, ce que ça faisait du bien… Et pour l’instant, aucun souvenir dérangeant ! Au bout d’une petite heure, fatiguée, tu décidas qu’il était temps de rentrer manger. Tu te dirigeas donc vers la sortie, et au moment d’ouvrir la porte, tu te cognas dans quelque chose. Quelqu’un, plutôt, à en juger par le cri de protestation.
« Merde, faites gaffe ! », juras-tu entre tes dents.
Plus aucun respect, les gens… Si tes yeux avaient pu, ils auraient lancé un sort de mort à la personne qui t'était rentrée dedans.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Angelika J. Mrozowski


clan astral.
avatar

petits mensonges : 12
date d'inscription : 07/12/2012

MessageSujet: Re: Est-ce qu'un Avada Kedavra avec les yeux, ça marche ? [Pv : Angelika]   Lun 31 Déc - 3:44


Hey gurl, sing again
« break silence with your voice » ━ 620 words.


Elle n’avait pas envie d’aller en cours. Du moins, pas aujourd’hui. Allongée dans son lit, dans la pénombre la plus complète, elle fixait le plafond de sa chambre avec grand intérêt, semblait-il. Les minutes s’écoulaient bien lentement, mais Angelika ne s’en souciait guère. Allait-elle glander toute la journée en continuant de fixer ce plafond jusqu’à qu’il fasse nuit ? Elle ne savait pas. Elle n’était pas d’humeur à sortir, elle voulait juste rester seule. Elle avait besoin de calme pour pouvoir à réfléchir à toutes sortes de choses. D’ailleurs, pendant que tous les élèves étaient en cours, le dortoir des filles était tellement silencieux que ça en était plutôt déconcertant. Mais finalement, c’était une bonne chose pour la demoiselle qui ne cherchait que ça : un lieu paisible où elle s’entendrait penser sans qu’un brouhaha incessant vienne la perturber. Pourtant, elle n’allait pas rester éternellement comme ça. Flemmarde peut-être, mais elle avait une limite. Du moins, c’est ce qu’elle pensait.

Angelika se releva et s’assit donc péniblement sur son lit, fixant les alentours de la chambre. Ses colocataires étant en cours, ou du moins parties, elle avait donc l’impression que la chambre lui appartenait entièrement ce qui ne la déplaisait pas. Elle n’avait pas l’habitude d’avoir autant de contacts humains, mais encore moins l’habitude de devoir partager une chambre avec des inconnues. Cette idée de colocs, ça lui plaisait pas. Mais vraiment pas du tout. Elle avait même protesté, lors de son arrivée, contre le fait de devoir dormir avec d’autres personnes dans la même pièce. Mais rien n’y fit, elle fut tout de même contrainte de se plier aux règles sous peine de devoir pioncer dehors. Pauvres cons, avait-elle pensé ce jour-là. Mais sa colère s’apaisa peu à peu et finalement, elle s’habitua à cette situation bien qu’une chambre pour elle toute seule lui aurait quand même beaucoup mieux plu.

Elle parcouru de son regard glacial la pièce et s’arrêta sur un de ses instruments. Sa basse, Nobody. Elle a toujours tut la raison du comment et du pourquoi elle l’avait appelée ainsi, et cela continuera d’être un mystère. Mais quelque chose d’autre l’intriguait en ce moment même. Où était passée sa guitare ? Une pensée lui traversa alors l’esprit et la jeune demoiselle s’empressa de se lever, de prendre sa veste et de sortir de la chambre. Elle l’avait sûrement laissé dans une salle, mais pas n’importe laquelle : la salle d’arts. Elle fit attention à ne croiser aucun adulte, et de peur d’avoir été volée, elle pressa le pas.

Essoufflée, mais arrivée, tu t’apprêtais à ouvrir la porte avec violence mais tu entendis que quelqu’un était déjà à l’intérieur et y chantait. Ne chantait d’ailleurs pas si mal, vu que tu t’arrêtas pour l’écouter. C’était bien évidemment vague, tu n’entendais pratiquement rien, seulement des bribes, mais cette personne avait une belle voix. Une voix féminine d’ailleurs, à en juger par son timbre de voix plutôt axé vers les notes aigues. M’enfin passons. Ta guitare était plus importante. De plus, ça tombait bien, cette personne avait arrêté de chanter. Mais avant que tu ne puisses ouvrir la porte, on le fit pour toi. Tu sentis quelque chose se cogner contre toi. Angelika laissa échapper une injure. Elle haussa les sourcils et dévisagea celle qui l’avait rentré en plein dedans, ignorant le regard insolent qu’elle te lança.

─ J’te permets pas. C’est toi qui m’es rentré dedans j’te ferais signaler. Regarde devant toi avant de parler.

Tu rentras par la suite dans la salle et cherchas ta guitare des yeux pendant quelques secondes, avant de l’apercevoir, dans un coin, encore dans son housse. Tu soupiras de soulagement et la pris, l’ouvrant pour vérifier si à l’intérieur, tout allait bien.




HRP:
 
© Inslowyn.

Revenir en haut Aller en bas
 

Est-ce qu'un Avada Kedavra avec les yeux, ça marche ? [Pv : Angelika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Impero, Endoloris, Avada Kedavra: sortilèges impardonnables {PV Nath et Cameron} FINI
» « L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme. » ♥ Alienor
» [FB] Croiser le fer avec un pirate ça fait quoi ? Mal...
» Hazel » touche moi, mais seulement avec les yeux.
» GRIMOIRE IV ▲ tout savoir sur durmstrang, beauxbâtons & salem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
fairy dream school academy :: Partie rpg :: « aile ouest » :: « salle des arts »-